La prophétie des ombres

Aller en bas

La prophétie des ombres

Message  Kimmy Lyn le Dim 24 Juin - 13:26


Ca fait si longtemps… si longtemps que cette vie me tiens prisonnier, que j’appartiens à un monde que je ne connais plus… je ne compte plus… Je suis… c’est tout…
Et eux me regardent, me vénère… Ils me cajolent comme un oiseau rare… ils me parlent parfois, me sourient… mais ils ne m’aiment pas. Comment le pourraient-ils ? Je suis tellement différent d’eux. Moi, l'éternel enfant avec ma peau plus blanche que la plus blanche des porcelaines antique, avec mes cheveux aussi sombre que la voûte céleste qui recueille ces mots jetés aux vents, avec mes yeux vairons tout de bleu et d’or…
Je me dis souvent que je suis seul en ce monde fou, mais ils me disent que je ne suis pas le seul, qu’il y en a un autre… ils me disent aussi que je suis le plus précieux des cadeaux, que je suis plus précieux que l’or ou les diamants, que ma est au delà de tous ce qui peut être posséder. Que ma présence dans la Tour est un bonheur de tous les instants pour eux. Mais mon bonheur, jamais, personne, ne s’en soucie. Je ne suis qu’un objet de pouvoir, qu’un ornement de Krysthal qu’on regarde, qu’on caresse parfois du doigt pour en éprouver la valeur. Je suis un animal de compagnie bien sage, usé par les années d’esclavage, brisé par la douceur et la mélancolie, poli par les ans et les maitres successifs.

Je ne devrais pas me plaindre. Il y a dans l’empire des gens moins bien loti que moi. Pourtant je sais que ces gens possèdent ce qui à le plus de valeur en ce monde : La liberté.

Moi, jamais personne ne m’aimera. Je suis le « Krysthal Révérenciel », l’oracle de la mélancolie, l’enfant du sacrifice, je suis « l’enfant bouclier ». Je dois porter le fardeau des peines et des douleurs, supporter les souffrances et les sacrifices pour que vive la majorité. Voila des siècles que le soleil n’a pas caressé ma peau, que le vent n’a pas ébouriffé mes cheveux, que la nuit n’a pas déposé sur moi son voile d’obscurité. Depuis ce fameux jour, cette fameuse bataille, plus rien n’a traversé les murs de cette pièce ou je survis jour après jour.

J’avais un nom avant, j’avais une vie avant, j’avais la joie, avant… Et maintenant, je n’ai plus de nom que celui qu’on me donne, je n’ai plus de vie que celle qu’on m’accorde, je n’ai plus de joie que celle des autres… Je suis « l’enfant bouclier ». Voici mon histoire.
avatar
Kimmy Lyn
Découvreur de rêves

Messages : 3
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 32
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

re enfance

Message  ombeline le Dim 9 Sep - 22:23

Dès ma naissance j'ai été marqué, prédestiné. A peine avais je poussé mon premier cri que j'étais condamné. Ma mère, la pauvre femme fit tout ce qu'elle put pour que mes premières années soient malgré tout heureuses. Mais elle ne pouvait lutter contre mon destin. "Il souffrira encore et encore pour le bonheur du monde": voilà comment j'ai été accueilli dans le monde. Dans un petit village comme celui où je suis né, ce genre de choses ne passent guère inaperçues. Les chuchotements et les regards de pitié ont suivi chacun de mes pas. Malgré tout cela, j'ai eu mes moments de bonheur. J'ai grandi dans une famille aimante comme un enfant normal. Je n'ai pas eu beaucoup d'amis en raison de ma différence. Cette différence, d'abord physique, s'est accentuée au fil du temps. Tous les garçons de mon village étaient de solides gaillards blonds et bronzés. J'étais brun, grand et mince, et ma peau pâle,presque translucide, refusait obstinément de prendre le soleil.
avatar
ombeline
Découvreur de rêves

Messages : 4
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 34
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prophétie des ombres

Message  Le Sage? Coyote le Mer 1 Mai - 19:49

Un enfant à la peau translucide , au regard toujours couvert de verres fumés.
Un enfant caché le jour, qui ne commençait a vivre que la nuit tombée, sous l'éclairage de la lune...
La lune pour seule lanterne pour ne pas me bruler , me consumer au soleil ...

accepter parce que premier post mais il faut 5 lignes minimum
avatar
Le Sage? Coyote
Découvreur de rêves

Messages : 2
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 65
Localisation : temporairement en Guadeloupe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prophétie des ombres

Message  Le Sage? Coyote le Sam 4 Mai - 11:41

Etranges enfants , enfant comme les autres, parents craintifs, enfant curieux vivant dans la peine ombre; l'home du désert, blanc mais pas bleu, avec en plus un mystère... Dans les rêves de longues chevauchées d'étoile en étoiles, le monde du ciel est ouvert alors que les autres dorment.
Il est l'heure de sortir, et demain les copains seront là, mon anniversaire en est la raison...
Mes copains viendront de tous les astres, avec pour cadeaux de la poudre de rêves pour accompagner les sommes du jour...
De la poudre de rêves, il faut du temps pour en ramasser, chaque fois qu'un rêve est merveilleux il laisse des traces, parfois elles s'effacent vite et...
Alors quand il y a un et c'est que le souvenir laisse le temps de raconter le fabuleux voyage.
Et ...
Oui les voyages se racontent avec une encre qui met longtemps a sécher, écrits sur de feuilles de papier enroulées comme des parchemins.
Les jours de chagrins il faut choisir une de ces feuilles et lire les histoires pour sécher les lames puis le souffle des rires envole l'encre devenue poudre de rêves, un nuage confortable qui n'aime que les larmes séchées et les yeux qui pétillent...
avatar
Le Sage? Coyote
Découvreur de rêves

Messages : 2
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 65
Localisation : temporairement en Guadeloupe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prophétie des ombres

Message  ombeline le Lun 6 Mai - 18:39

Les premiers signes de mon destin hors du commun se manifestèrent une nuit dans mes rêves. Je n'étais plus très loin de l'âge d'homme. Une semaine durant, je fis le même rêve,cauchemar devrai je dire, qui me réveillait hurlant de terreur. Je rêvai d'un grand danger pour l'empire, une invasion des barbares du nord, qui se finissait invariablement dans le sang. L'empire chutait et je vivais une éternité de douleurs toujours renouvelées, toujours plus dures à supporter.Un jour, je n'y tins plus et j'allais voir le Sage du village. Il connaissait bien des choses, bien des secrets sur les mondes. J'avais peur, en lui racontant mon rêve, qu'il me traite d'enfant peureux et me renvoie chez moi avec juste quelques paroles. Sa réaction me surprit grandement: il me regarda d'un air songeur puis il marmonna comme pour lui même
-Oui oui il semblerait que j'avais raison que cet enfant soit celui que nous attendions depuis longtemps! Parlant plus haut: mon enfant, tu as bien fait de venir me voir et de me parler de tout cela. Ne t'inquiète plus, rentre chez toi je me charge du reste!
-Mais mais..., bredouillai je, que signifie ces rêves? Que m'arrive-t-il?
-Je n'en suis pas sûr mon enfant. Je dois m'assurer de quelque chose avant de te répondre. Rentre chez toi tu sauras tout en temps utile.
L'esprit fourmillant de questions, je rentrai chez moi. Ce que je ne savais pas à ce moment là, c'est que le Sage envoya une lettre à l'empereur pour l'informer de ce qui se passait. Cette lettre fatidique devait décider du reste de ma vie.
avatar
ombeline
Découvreur de rêves

Messages : 4
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 34
Localisation : quelque part entre ici et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prophétie des ombres

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum